Johanna Senpau - Photographe professionnelle indépendante à Toulouse

PRESSE

 

BLOC 12


De nos jours l’image de soi est au coeur de la société. Dans cette quête idéale, la chirurgie esthétique a toute sa place. 

 Véritables prouesses artistiques, ces lames, ces ciseaux sculptent et modèlent ces corps dont ils ont toujours rêvé. Du lifting à la hyménoplastie en passant par la liposuccion, il n’y a plus de limite.Mais pensons-nous vraiment à ce que notre corps endure pour en arriver là ? 

Le Docteur Michèle Maneaud nous présente ici l’envers du décor, un temps immobile qui sépare le patient de son nouveau regard, laissant derrière lui une image que la chirurgie plastique aura su transformer. Mais à quel prix ?


 


AU FIL DES SAISONS


Chaque année 1,3 million de contrats saisonniers sont signés.

 Chez les jeunes ces emplois sont des expériences professionnelles et sociales enrichissantes. Ils sont synonymes de liberté et d’émancipation malgré un travail éprouvant. Pour certains cela est devenu un véritable mode de vie.

 Devant mon objectif, ces jeunes se présentent singulièrement au milieu de l’environnement qu’ils ont choisi le temps d’une saison, montrant la grande diversité de ces métiers qui, sans eux, ne pourraient perdurer. 




WELCOME TO THE CITY


Calais était une impasse pour ceux qui ne rêvaient que d’Angleterre. Lors de mon passage au mois de janvier 2016, la Jungle comptait environ 5000 migrants. Malgré les conditions, la vie sociale s’organisait. Restaurants, épiceries, coiffeurs… les petits commerces fleurissaient dans cette ville improvisée.

 Voici les visages de ces personnes qui ont décidé, même pour quelques mois, de se créer une économie qui par la même occasion apportait un minimum de services ainsi que des lieux de convivialité aux réfugié




PUNK IT'S YOURSELF

Apparu dans les années 70, le mouvement punk brise les codes, provoque et surprend. Il est à l’époque la réaction d’une jeunesse dite « abandonnée », exprimée dans un premier temps au travers de la musique puis par le look vestimentaire. Outre cette histoire d’influence entre ces deux mondes, son idéologie principale reste entre autres la liberté de penser face à un système capitaliste. Pour lutter en partie contre la société de consommation, le punk s’empare, s’approprie et customise à la recherche de ce que l’on appellera ensuite « l’esthétisme décadent ».


C’est sur cet aspect du mouvement que j’ai décidé de me pencher en réalisant cette série de portraits documentaires. Détachée de son milieux, chaque personne est photographiée dans le but de mettre en avant son univers : épingles à nourrice, clous, coupes et couleur de cheveux décalées, blousons de cuirs, tout ça dans un esprit « Do It Yourself » qui lui permet de revendiquer ses idéaux.


Cependant, la possibilité qu’il n’y ai parfois plus de sens mais juste de l’esthétisme reste de nos jours un sujet de controverse. En effet, ils deviendraient « conformes » aux codes du mouvement.


Using Format